Communication verbale ou non verbale : quand utiliser l’une ou l’autre ?

Il faut savoir qu’une communication est bien réussie quand le destinataire a compris le message tel qu’il a été conçu par le destinataire. Afin de briller dans le monde du travail, il est important de comprendre comment la communication fonctionne. Il existe deux principaux types de communication, un type verbal et un non-verbal. Chaque type de communication a sa propre particularité et ils sont destinés à des objectifs bien précis.

La communication verbale : c’est quoi ?

Naturellement, la communication est la première chose que vont faire deux personnes qui viennent de se rencontrer. Pour faire simple, les deux personnes envoient plusieurs signaux qui vont être interprétés à la manière de l’interlocuteur. Ce dernier va ensuite réagir en fonction du message qui aura été envoyé et bien évidemment selon sa compréhension. Il faut savoir que la communication verbale ne passe pas forcément par la parole. Il existe des signaux non-verbaux qui sont aussi utilisés dans la communication interpersonnelle.

En effet, la communication verbale est utilisée pour mettre en harmonie plusieurs personnes. Cela peut concerner aussi bien le monde professionnel que le milieu personnel. La communication est tout un art qui mérite que chaque membre d’une entreprise y prête sévèrement attention pour améliorer la compréhension et la productivité de chaque personne. Il existe désormais des groupes d’experts qui peuvent fournir des coaching en communication comme vous pouvez le voir sur coaching-communication.com. En vous inscrivant dans ce type de formation, vous y découvrirez une nouvelle perception de ce que c’est vraiment la communication et de son importance.

La communication non-verbale

 Ce type de communication fait référence à l’ensemble des éléments d’un échange qui n’ont aucun lien direct avec le mode de communication le plus connu qui est la parole. Il faut reconnaître que le corps émet parfois des signaux plus intenses et plus forts que les mots. Par conséquent, un interlocuteur aura une attitude qui ne sera pas en adéquation avec ses propos. Comme la communication verbale, la communication non-verbale a aussi un degré d’importance élevé et est utilisée dans un contexte spécifique. La communication non-verbale se focalise sur des langages corporels comme les gestes, les postures, les expressions du corps ainsi que le visage.

Cela peut aussi être une manifestation physiologique. Il faut savoir que ce type de communication ne s’arrête pas seulement au corporel, il y a aussi les signes non verbaux. Cela peut être la tenue vestimentaire, la manière de se coiffer ou de se maquiller, l’élocution ou encore le ton de la voix. Il faut savoir que ces manifestations sont parfois réalisées inconsciemment ou consciemment. Par rapport à cela, il est important de recourir au soutien de professionnel dans ce métier surtout si vos activités dépendent principalement de la communication.

 La digression entre communication verbale et non verbale

Il existe bel et bien des différences entre communication verbale et non verbale. Le terme « verbal » signifie parole. Par conséquent, la plus grosse différence concerne le langage utilisé pour faire comprendre le message. Il est clair que la communication verbale est focalisée sur la langue, peu importe les formes qu’elle prend. Tandis que la communication non-verbale englobe les signaux visibles qui sont émis par une personne. Cela peut être fait consciemment ou non. Ce qu’il faut retenir c’est que l’un ne va pas sans l’autre. Cela semble plus évident dans le monde du travail et professionnel.

Que ce soit un client, un prospect, un banquier, un actionnaire ou encore pour un entretien d’embauche, il est plus que nécessaire de maîtriser ces deux modes de communication. Cela va de la manière dont vous êtes habillés, la voiture que vous conduisez, vos biens matériels et votre façon de parler. Tous ces éléments font partie de la communication. Pour en savoir un peu plus sur ce sujet, il est préférable de vous faire accompagner par des professionnels dans ce domaine.  

Zoom sur les différents types de formations pour devenir coach en entreprise
Pourquoi certains coachs professionnels sont qualifiés de « certifiés » ?