Devenir coach d’entreprise : comment choisir une spécialisation dans le bilan de compétences ?

Vous aspirez à devenir un coach d’entreprise et vous ne savez pas encore comment choisir une spécialisation alignée à votre compétence ? Faire un bilan de compétences peut vous aider à prendre la bonne décision pour ce nouveau métier.

Bilan de compétences & coaching d’entreprise : C’est quoi exactement ?

Un bilan de compétences comme son nom l’indique est une analyse des compétences, des motivations, des aptitudes dans le domaine professionnel et personnel. Créé en 1986 par la DGEFP et il est également inscrit dans la loi du 31 décembre 1991 sur la formation professionnelle. Conçu spécialement pour les salariés en quête d’un changement ou d’un demandeur d’emploi, le bilan de compétences permet à de nombreuses personnes de prendre une nouvelle direction. Dirigé par un spécialiste, se former au bilan de compétences consiste à déterminer les différents facteurs de réalisation d’un projet, d’une formation et les étapes nécessaires pour les réaliser. Ayant un coût entre 1000 euros à 3000 euros, ce bilan peut être financé par l’employeur ou par différents organismes comme l’OPACIF, l’AIF, et le CPF.

Comment choisir une spécialisation dans le bilan de compétences pour devenir un coach d’entreprise ?

Vous avez récemment décidé de passer le cap et devenir un coach d’entreprise ? Pourtant vous ne savez pas comment choisir votre spécialisation ? Se former au bilan de compétences peut fortement vous aider dans cette situation, car vous pouvez analyser vos compétences et votre carrière dans le but de devenir un coach d’entreprise. Vous analyserez ainsi vos parcours personnels et professionnels pour savoir s’ils sont en adéquations directes avec cette nouvelle démarche que vous souhaitez entreprendre. Le spécialiste avec qui vous allez travailler vous aidera alors à prendre la bonne décision sur la spécialisation faite pour vous.

Combien de temps dure exactement un bilan de compétences ?

Se former au bilan de compétences à une durée de 24heures au total étalé sur deux à trois mois en fonction de votre disponibilité. C’est-à-dire que ces 24 heures sont fractionnées en une ou deux heures pendant ces trois mois. Vous êtes donc libre d’effectuer autre chose pendant que vous réalisez votre bilan de compétences. Pour bénéficier d’un bilan de compétences financé par un organisme, un salarié doit obtenir la signature d’une convention entre le bénéficiaire, le spécialiste et l’organisme paritaire agrée dans le domaine. Ces conditions doivent être remplies pour bénéficier d’un bilan de compétences financé par le CPF, l’AIF et l’Opacif. Quant aux demandeurs d’emploi, ils ne peuvent compter que sur l’AIF ou l’aide individuelle à la formation.

Pourquoi certains coachs professionnels sont qualifiés de « certifiés » ?
Quel est le savoir-faire d’un coach professionnel ?